05novembre

Electrocuted Flowers by Robert Buelteman

Un résultat aléatoire qui nécessite jusqu'à 150 essais

Robert Buelteman photographie des fleurs en utilisant le procédé dit photographie Kirlian, une technique découverte par un couple de scientifiques Russes, en 1939.

Les fleurs sont émincées avec un scalpel, sont disposées sur une feuille de film inversible (ou diapositive, "ekta"...), recouvertes d'un champ diffusant, puis d'une électrode prise en sandwich entre une plaque de plexiglass et du silicone liquide, et exposées à une très haute tension. Le halo lumineux est expliqué par « une ionisation gazeuse engendrée aux abords immédiats du sujet plongé dans un fort champ électrique alternatif ».

L'artiste combine cette technique avec le "Light Painting", qui consiste à "peindre" le sujet avec un rayon lumineux durant une exposition longue. Ici, il utilise une fibre optique avec laquelle il illumine les fleurs.

Il lui est parfois nécessaire de procéder à 150 essais avant d'obtenir le résultat escompté.

Electrocuted flowers by Robert Buelteman

Écrit par Sebastien Desnoulez

À propos de l'auteur

Sebastien Desnoulez

Sebastien Desnoulez

Diplômé de Stephen F. Austin State University (USA) en photographie et cinéma.

Photographe chez DPPI Press, agence pour laquelle j’ai réalisé des centaines de reportages presse et corporate aux quatre coins du monde. J’ai ensuite créé, et dirigé pendant 15 ans leur département photo numérique et web.

En 2012, j’ai fondé ma propre agence photo et web : Imacomweb.